> Français
> English
> Deutsch

Comment le TRMC/TRP mesure-t-il la vitesse du vent ?

Le TRMC et le TRP ont une entrée impulsion qui est connectée à l'anémomètre.

L'anémomètre génère des impulsions lorsqu'il tourne.

Comme indiqué dans la doc_455 (chapitre 7), le TRMC compte ces impulsions de deux manières différentes:

  1. Le channel 9 retourne un compteur relatif d'impulsion. Il est remis à zéro juste après sa lecture (i.e. juste après l'acquisition). Ce compteur est incrémenté à chaque impulsion. Ceci permet par exemple de mesure la vitesse moyenne.
  2. Le channel 10 retourne le nombre maximum d'impulsions reçues dans une seconde ("rafale"). Chaque seconde, le TRMC compte le nombre d'impulsions qu'il a reçu dans la seconde. Si ce nombre est plus grand que le maximum précédent, il le conserve comme maximum. Lors de l'acquisition sur le channel 10, le TRMC retourne la valeur de ce maximum puis force ce maximum à 0, recommençant ainsi le processus.

Ensuite, lorsque les valeurs sont transmises au logiciel TDS, on va convertir ce nombre d'impulsions en vitesse.

Pour cela on applique une règle de trois en tenant compte des paramètres de l'anémomètre, c'est-à-dire le nombre d'impulsions créées par m/s de vent.




Tetraedre Sarl Company, Copyright ©1999-2015